La société IMAC Audit est spécialisée dans l’expertise comptable Tunisie et la création d'entreprise en Tunisie

Expertise comptable

Parmi nos principaux services dans le domaine de l’expertise comptable :

  • Audit des comptes ;
  • Assistance comptable ;
  • Évaluation d’Entreprise ;
  • Consolidation des comptes.

En tant que professionnel de la comptabilité, l’expert-comptable a pour mission principale tout ce qui se rapporte à la comptabilité, essentiellement la tenue de la comptabilité et l’établissement des états financiers (Bilans, état de résultat, état de flux, notes aux états financiers)

L’expert comptable est aussi un conseiller pour le chef d’entreprise, capable de le renseigner et de l’orienter dans de nombreux domaines (paie, juridique, fiscalité, gestion). L’expert-comptable est présent pour accompagner l’entreprise durant toutes les étapes de la vie de celle-ci.

 

Par ailleurs, l’expertise comptable est une profession réglementée . Les experts-comptables sont régis par :

 

1. L’Ordre des Experts-Comptables Tunisien

l’Ordre des Experts-Comptables Tunisien qui définit les conditions d’accès à la profession, ainsi que les conditions d’exercice inscrites dans le code de déontologie. Ces restrictions sont une assurance pour le client quant à la qualité des professionnels auxquels ils recourent.

 

2. Différents textes de lois

– Loi n° 88-108 du 18 août 1988, portant refonte de la législation relative à la profession d’expert comptable,
– Décret n° 89-541 du 25 mai 1989, fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’ordre des experts comptables de Tunisie,
– Arrêté du ministre de finances du 26 juillet 1991, portant approbation du règlement intérieur de l’ordre des experts comptables de Tunisie
– Arrêté du ministre de finances du 26 juillet 1991, portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables.
– Loi n° 2005-96 du 18 octobre 2005 relative au renforcement de la sécurité des relations financières
– Décret n° 2006-1546 du 6 Juin 2006, portant application des dispositions des articles 13, 13 bis, 13 ter, 13 quater et 256 bis du code des sociétés commerciales.
– Arrêté des ministres des finances et du tourisme, du commerce et de l’artisanat du 28 février 2003, portant homologation du barème des honoraires des auditeurs des comptes des entreprises de Tunisie.

WordPress Video Lightbox